Revenir en haut de page
Obtenir le NIE à Barcelone - Espagne

Obtenir le N.I.E á Barcelone,
Le périple de David face à Goliath
Quand le parcours est juché d’embuches


Rédigé à Barcelone le 3 janvier 2017


« Pour acheter en Espagne, il vous faudra obligatoirement le N.I.E ! »

Tout aspirant à l’achat en Espagne aura forcément entendu cela à un moment ou un autre de son projet. Le N.I.E, ce fameux document indispensable aux étrangers pour réaliser la majorité des démarches administratives en Espagne. En effet, sans lui, vous ne pouvez pas signer devant notaire.

Mais qu’est ce que le N.I.E et comment s’obtient-il?

Ce n’est ni plus ni moins que la carte d’identité des non-espagnols. Vous prétendez posséder un bien immobilier en Espagne et payer les impôts adéquats? L’Espagne vous attribut un numéro, le N.I.E-Numéro d’Identification d’Etranger, qui vous référence dans ses fichiers et lui permet de vous suivre dans votre implication en Espagne.


« Pour l’obtenir, c’est rapide et très simple ! Il suffit d’en faire la demande au bureau des N.I.E, muni des documents adéquats. »

C’est ce que la brochure promet… Hélas, ce n’est qu’une demi vérité. En effet, le procédé est simple. Mais le processus, beaucoup moins. Entre les deux ? L’administration qui, c’est bien connu, répond d’un principe universel immuable: Celui de vous compliquer la tâche quand celle-ci est pourtant simple:

  1. Prendre rendez-vous par internet
  2. Se présenter avec le formulaire rempli, le passeport et la promesse de vente
  3. Payer la taxe de 10 euros
  4. Revenir le lendemain retirer son N.I.E

Et bien vous n’avez pas besoin de plus que l’étape 1. pour voir les choses se compliquer.


La prise de rendez-vous


« Par INTERNET! On ne prend aucun rendez-vous autrement. AUCUN ! »

C’est ce que la charmante réceptionniste chargée de faire le filtre/barrage á l’entrée vous répond, inflexible.
Or, le bureau des N.I.E n’est ouvert que les matinées. Le nombre de rendez-vous par matinée est limité. Et TOUS les ressortissants européens qui veulent la même chose que vous prennent d’assaut le site pour en décrocher un.

Résultat : La plateforme internet est saturée. L’agenda vous affiche un message d’indisponibilité de rendez-vous en vous invitant à réessayer plus tard. Sauf que nuit et jour (véridique!), impossible d’obtenir quoi que ce soit. Surtout en périodes critiques comme septembre-novembre ou mars-mai.
Vous avez beau insister pendant deux voir trois semaines, vous n’avez aucune garantie d’être servi. Par ailleurs, aucun numéro de téléphone ni courrier électronique n’est á votre disposition pour vous venir en aide à ce sujet. Et vous présenter en personne au bureau pour plaider votre cause ne vous avancera pas davantage car le mot d’ordre «INTERNET!» délivré par l’implacable réceptionniste est sans appel.

Bien sûr, le tableau n’est pas systématiquement sombre. Si votre requête coïncide avec une période calendaire calme, la tâche d’obtenir un rendez-vous peut être raisonnablement aisée. Mais le plus probable est un rapport de force avec la page internet.

Faites le test en essayant d’accéder au service online de prise de rendez-vous du Bureau des étrangers CITA PREVIA oficina de EXTRANJERIA

En résumé, il vous faut vous armer de patience et de ténacité pour obtenir un rendez-vous. Ce qui s’avère difficile quand les moyens de recours manquent tandis que votre date butoir pour signer la vente approche. Stress garanti!



Le jour de rendez-vous

Félicitations ! Vous accédez enfin á l’agenda online qui vous propose un rendez-vous.

Là se présente le deuxième obstacle : Vous ne choisissez pas votre horaire. Vous prenez celui que vous offre le site et c’est tout! Vous avez certes une marge de choix de plus ou moins une demi-journée mais si le site vous dit de venir tel jour à telle heure, c’est à vous de vous arranger pour être là. Que cela vous arrange ou non.

C’est la règle du jeu avec l’administration, me direz-vous. Mais quand cela implique un billet d’avion, un voyage de deux voir trois jours sur des jours de congés posés pour certains, autant de nuits d’hôtel, des frais de bouche et des frais de transport, c’est tout de suite plus compliqué de se prêter à l’exercice. Sans oublier l’aspect financier que représente cette logistique. Un déplacement á Barcelone purement administratif qui vous coûtera un minimum de 350 euros.



Le paiement de la taxe administrative

Vous êtes au bureau des N.I.E avec votre ticket et c’est votre tour de passer. Votre formulaire en main et vos documents justificatifs, tout se passe comme prévu. L’agent administratif vous tamponne le document et vous envoie au dehors payer la taxe dans une banque alentour.

Nous voici au troisième obstacle: Les banques alentours n’acceptent de paiement que de leurs propres clients, autrement dit au moyen d’une carte bancaire issue de leur entité. Et la seule banque à proximité qui accepte des paiements en liquide de toute provenance (Bankia) le fait á travers son distributeur automatique. Parcontre, si le distributeur est en panne ou se montre récalcitrant, la liste de vos options s’amenuise.

Une autre solution serait d’avoir ouvert au préalable un compte dans une entité bancaire telle que LaCaixa Bank. Mais l’ironie de la situation est que peu de banques ouvrent un compte bancaire sans le N.I.E. Oui, ce même N.I.E que vous vous acharnez à obtenir et dont vous ne pouvez payer la taxe faute de compte bancaire espagnol! Parfait exemple du chien qui se mord la queue.

Certes certaines banques, notamment Lacaixa mentionnée ci-dessus, vous propose d’ouvrir des comptes de non-résidents (sans N.I.E). Mais á l’heure d’en faire la demande, vous vous exposez á une réticence et une lenteur plus ou moins assumée. Parfois même à un refus. Car les banques sont frileuses lorsqu’il s’agit d’ouvrir un compte à une personne sans référencement étatique en Espagne.

Ainsi donc le jour J, payer la taxe du N.I.E repose sur le postulat que la borne bancaire Bankia du coin fonctionne ou le cas échéant, en trouver une autre. Autrement il vous faudra avoir accès á une personne tiers en possession d’une carte bancaire espagnole.



Retrait du N.I.E

Si vous arrivez à ce stade, le plus dur est passé. Il n’y a généralement pas de souci une fois que vous quittez le bureau du N.I.E avec votre formulaire tamponné et la taxe payée. Vous revenez le lendemain à l’ouverture et la réceptionniste vous délivre votre N.I.E.



Conclusion

Vous l’aurez compris, les pas à suivre pour obtenir le N.I.E sont simples mais vous portez des chaussures de plomb. La chance voudra que votre expérience soit fluide et sans anicroche. Mais dans bon nombre de cas, le processus est un périple.

Au final, il vous est plus facile de vous attacher les services d’un agent sur place (au moyen d’un pouvoir notarial) qui fera pour vous la démarche. Tout compte fait, ce qu’il vous coûtera ne vous reviendra pas plus cher, voir vous résultera plus économique, que le prix de votre billet d’avion, de vos nuits d’hôtel et de tout autre frais annexe. Sans compter le stress qu’il vous épargnera de devoir vous frotter vous-même á l’administration.

Autrement, bon courage!

Á propos de l'auteur

BARCELORA Immobilier - Chasseur immobilier à Barcelone

BARCELORA IMMOBILIER est une solution intégrale de Chasse Immobilière & Assistance pour accompagner le projet immobilier de ceux qui souhaitent investir á Barcelone en Espagne. Depuis la définition du besoin jusqu’à la signature de vente, les services BARCELORA couvrent l’entièreté des requis á un achat immobilier en Espagne : Le démarchage immobilier, les visites & rapports, la négociation, les démarches administratives et le conseil.


Projet d'achat?
      Consultez-nous